creahi-aquitaine.org
Image default
Info

« Chloroquine, la pilule sans lendemain ? »


À la Une de la presse française du mercredi 27 mai 2020, les questions et les controverses autour de la chloroquine, cet anti-paludéen défendu par le professeur français Didier Raoult. Et aussi : la menace de famine qui plane de plus en plus sur la planète, à cause de la pandémie. La poursuite des combats en Libye. Et un entretien avec le sélectionneur de l’équipe de France de football, Didier Deschamps.

« Chloroquine, une pilule sans lendemain? » : s’interroge Libération, qui estime que le fait que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment, ait pris position contre l’utilisation de la molécule, constitue un « désaveu » pour le professeur Raoult. Le journal regrette surtout que la polémique « tourne à la pantalonnade, et qu’au lieu d’un débat scientifique, se développe un pugilat étrangement politisé, avec d’un côté, les « pro-Raoult », faction énervée qui applique à la médecine le schéma funeste des « gens d’en bas » contre « ceux d’en haut », [et] de l’autre, la grande majorité des pontes de la médecine, dont on voit mal pourquoi ils refuseraient un traitement clairement favorable aux malades, s’ils n’avaient des doutes sérieux sur son effet bénéfique ».

En attendant que la recherche trouve enfin un traitement, la menace de la famine à cause du coronavirus plane de plus en plus sur la planète, selon La Croix. Interrogé par le journal, le rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté fait part de son inquiétude, notamment, sur l’arrêt de l’alimentation scolaire. Depuis le début de l’épidémie, « 195 pays ont fermé leurs écoles, privant 368 millions d’enfants d’un repas qui [est] le principal repas de la journée, pour les plus défavorisés ».

La Croix, qui revient également sur la poursuite des combats en en Libye, qui n’ont jamais cessé, malgré l’épidémie. Le quotidien s’alarme de ce qu’en un an, « 400 000 civils [y] ont été déplacés par les combats ». Une situation synonyme, aussi, « d’instabilité pour ses voisins, y compris l’Europe ». Le journal s’indigne que « l’Union européenne se montre impuissante et divisée et l’ONU, paralysée, face à cette menace ». Il dénonce « un ordre international trop souvent dominé par le cynisme de ses principaux dirigeants ».

Un mot de foot enfin, avec ces révélations du Guardian, qui assure que le projet controversé de rachat de Newcastle United par l’Arabie saoudite, pourrait être « sérieusement remis en cause ». D’après le journal, un rapport de l’Organisation mondiale du commerce, l’OMC, affirme le gouvernement saoudien se trouve derrière un opérateur de télévision par satellite et de streaming pirate offrant un accès illégal à des événements sportifs – en violation totale du droit international. Et enfin, un entretien accordé au Parisien avec le sélectionneur de l’équipe de France de football, Didier Deschamps, qui s’exprime sur l’arrêt des championnats en France, une décision sage et cohérente selon lui.

Source : Source link

Autres articles à lire

Un nouvel outil de lutte contre les bactéries à l’hôpital : le laiton

Jérome

Comprendre la pandémie de surpoids et d’obésité qui touche le Pacifique insulaire : l’exemple de la Nouvelle-Calédonie

Jérome

Les douleurs inexpliquées ne sont pas forcément « dans la tête »

Jérome

quelle protection contre les nouveaux variants ?

Jérome

« la flambée épidémique que l’on craignait ne s’est pas encore produite »

Jérome

pourquoi est-il si difficile de répondre aux attentes des soignants ?

Jérome

Leave a Comment