creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

Troubles digestifs, vomissement, perte de poids… Et si ses symptômes signifiaient que vous êtes intolérant au gluten ? Comment le savoir et quels sont les traitements ?

L’intolérance au gluten, c’est quoi ?

Le gluten est une protéine contenue dans de nombreuses céréales comme le blé, l’orge, le seigle, l’avoine, le kamut ou encore l’épeautre.

L’intolérance au gluten, également connue sous le nom de maladie de cœliaque, peut toucher n’importe qui. (Ce sont les protéines de gluten qui provoquent cette maladie). Il s’agit d’une maladie auto-immunitaire qui se manifeste lorsqu’une personne ingère du gluten. L’organisme fabrique alors des auto-anticorps qui vont attaquer les cellules de son propre organisme et plus particulièrement les cellules du tube digestif. Il en résulte une atrophie des villosités et une malabsorption suite à la réduction de la surface d’absorption.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent varier et ne seront pas forcément les mêmes d’une personne à l’autre. C’est pour cela qu’il n’est pas toujours évident de déceler une intolérance. Néanmoins, les signes les plus courants sont :

  • Troubles digestifs
  • Fatigue importante / chronique
  • Des selles d’aspects inhabituelles
  • Amaigrissement ou impossibilité de prendre du poids
  • Anomalie au niveau de l’émail dentaire
  • Carence en fer chronique

Chez le nourrisson :

  • Diahrée chronique
  • Anorexie (refus de s’alimenter)
  • Vomissement, ventre gonflé
  • Arrêt de la prise de poids
  • Teint pâle, fatigue

Mais pas de panique si vous présenter l’un ou l’autre de ses symptômes. Cela ne veut pas forcément dire que vous êtes atteint. Certaines personnes sont aussi simplement sensible au gluten, pas intolérant.

Comment savoir si on est intolérant ?

Le moyen le plus efficace de savoir reste le test sanguin. Si vous avez un doute, la première chose à faire est donc de prendre rendez-vous chez votre médecin, et lui demander de vous faire une prise de sang. Ce qui permettra de détecter la quantité d’anticorps IgA transglutaminase présente dans le sang. Vous recevrez les résultats quelques jours plus tard et le diagnostic sera confirmé ensuite par une biopsie des intestins. Si vous présentez effectivement une intolérance ou allergie, il pourra vous donner des conseils et un traitement adapté.

Néanmoins, avant de passer par la prise de sang, certains spécialises peuvent vous demander d’abord d’opérer quelques changements dans vos habitudes alimentaires (comme diminuer la bière, le pain, les pâtes…) et noter si vous remarquer une éventuelle diminution des symptômes. C’est quelque chose que vous pouvez déjà rester vous-même, avant de consulter.

Quel traitement ?

Actuellement, il n’existe pas encore de médicament contre la maladie coeliaque. Selon votre taux d’intolérance, vous devrez peut être diminuer simplement le gluten ou carrément le supprimer de votre alimentation. Heureusement aujourd’hui, de nombreux substituts existent. Mais il vous faudra compenser vos carences !

Quels sont les aliments riches en gluten ? L’astuce du « sabot »

Pour retenir 5 des 7 céréales contenant du gluten, il y a un truc : retenez le mot « sabot », qui correspond à la première lettre de leur nom :

S : Seigle
A : Avoine
B : Blé
O : Orge
T : Triticale

Autres articles à lire

Qu’est-ce qu’un calculateur DIY et comment s’en servir ?

Emmanuel

CBD en France : quels produits pour quelles utilisations ?

administrateur

Les fonctionnaires hospitaliers et travailleurs privés ont besoin d’une mutuelle adaptée à leurs besoins réels

Journal

Les complémentaires alimentaires naturels, c’est mieux !

Journal

Chirurgie esthétique et tourisme médical, sont-ils importants pour notre vie sociale ?

Emmanuel

Formation DPC infirmière pour éviter le burn-out

Emmanuel

Leave a Comment