creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

Prolapsus de la valve mitrale, symptômes et traitement

Le prolapsus de la valve mitrale signifie que les feuillets qui la compose :

  • Deviennent plus épaisses et moins élastiques,
  • Restent penchées vers l’atrium (ou oreillette) gauche,
  • Ne ferment pas complètement la valve mitrale, le sang pompé dans le ventricule gauche revient donc en arrière dans l’atrium.

Le cœur est composé de quatre chambres ou cavités : deux supérieures (oreillettes) et deux chambres inférieures (ventricules). Le côté gauche du cœur est formé par un ventricule et un atrium qui communiquent entre eux grâce à une valve qui s’appelle valve mitrale ou valve bicuspide.

La valve mitrale est composée de deux feuillets qui agissent comme une barrière pour empêcher le sang de refluer.

La fonction principale de cette valve est d’ouvrir et de fermer le passage au sang oxygéné. La valve :

  • Se ferme quand le ventricule gauche se contracte,
  • S’ouvre quand le ventricule se relâche.

De cette façon, elle évite le retour du sang du ventricule à l’atrium gauche.
Une petite quantité de reflux (appelé régurgitation ou insuffisance mitrale) est physiologique ou normale. Toutefois, si elle dépasse un certain niveau, elle peut causer de graves symptômes.

Les feuillets de la valve sont reliés à la paroi interne du ventricule par des structures tendineuses appelées cordages. En général, en cas de prolapsus de la valve mitrale (PVM), les altérations suivantes se présentent :

  1. Les feuillets de la valve sont plus longs et plus gros que la normale,
  2. L’anneau externe est dilaté,
  3. Les cordages tendineux sont plus longs.

Ce trouble est défini scientifiquement comme dégénérescence myxomateuse.
Lors de la dégénérescence myxomateuse, il se produit une altération du tissu conjonctif de la valve. La conséquence est le gonflement et l’épaississement des feuillets de la valve. Le feuillet postérieur est généralement le plus altéré. À cause de ce grossissement, au moment où la valve doit se fermer, les feuillets se plient en arrière ou subissent un prolapsus dans l’atrium (ils se déplacent vers la partie opposée). Une petite quantité de sang peut revenir en arrière du ventricule à l’atrium. Une petite perte de sang n’est pas un problème sérieux : le cœur fonctionne tout de même correctement. Toutefois, si le phénomène s’amplifie, il peut causer des complications.

Les statistiques montrent que les femmes souffrent plus souvent de prolapsus mitral que les hommes. Les femmes, notamment entre 20 et 40 ans, sont les plus touchées.

Types de prolapsus de la valve mitrale

Lorsque le prolapsus de la valve mitrale est léger et est caractérisé par un gonflement des feuillets de la valve, il est appelé ballonisation de la valve mitrale. À ​​ce stade, la régurgitation de sang est minime. La plupart du temps, le patient n’a pas conscience d’avoir ce trouble.
Le prolapsus mitral modéré se caractérise par une régurgitation de sang intermédiaire, les cordages tendineux sont plus minces et de forme allongée (valve « disquette »).

Avec le temps, certains cordages peuvent être étirés excessivement et se déchire jusqu’à la rupture complète : cette situation correspond à l’éversion d’une des valves, appelée également « flail leaflet ».
Ceci est défini prolapsus sévère parce qu’un feuillet de la valve se plie en arrière. La régurgitation de sang devient alors dangereuse.

Causes du prolapsus de la valve mitrale

  • La cause principale est la dégénérescence myxomateuse qui provoque l’épaississement de la valve.
  • La plupart des médecins pensent que le prolapsus mitral est congénital (présent dès la naissance) et qu’il s’agit d’un trouble héréditaire (génétique). En effet, environ 7 % des enfants en sont affectés.
    Ce trouble touche 2 % à 6 % de la population globale.
  • Le prolapsus de la valve mitrale peut se présenter avec d’autres troubles génétiques comme :
    • le syndrome de Marfan (maladie du tissu conjonctif),
      Les personnes qui souffrent de ce trouble sont grandes, minces, avec de grands bras et de longues jambes. De plus, elles souffrent d’anomalies squelettiques comme la cyphose et la scoliose.
      Ce syndrome provoque des mains et des membres plus longs que la normale. Les personnes touchées par le syndrome de Marfan présentent des articulations excessivement flexibles et peuvent avoir un anévrisme de l’aorte abdominale.
    • le syndrome d’Ehlers-Danlos,
    • l’ostéogenèse imparfaite, etc.
  • Une autre cause liée au prolapsus mitral est un trouble du système nerveux autonome, le système qui contrôle les fonctions vitales comme la respiration.
    En termes médicaux, on parle de dystonie.

Symptômes du prolapsus de la valve mitrale

Dans de nombreux cas, cette maladie est asymptomatique (sans symptômes).
Le patient peut toutefois ressentir les symptômes suivants :

  1. Fatigue
  2. Migraine
  3. Anxiété et crise d’angoisse
  4. Douleurs à la poitrine
  5. Essoufflement (dyspnée)
  6. Œdème pulmonaire (uniquement en cas d’insuffisance mitrale aiguë)
  7. Rythme cardiaque accéléré et palpitations
  8. Arythmie ou rythme cardiaque irrégulier, par exemple l’extrasystole. La conduction du signal électrique qui permet à l’atrium de se contracter doit passer par un muscle sain. Si l’atrium gauche est dilaté en raison du prolapsus de la valve mitrale,  des zones fibreuses se forment qui interfèrent avec la conduction du stimulus électrique. La conséquence est l’extrasystole.

Les complications de prolapsus valvulaire mitral

Parmi les complications, il y a :

  • L’endocardite – Il s’agit de l’inflammation de la membrane interne du cœur et des valves cardiaques qui provoque une fibrose et une rigidité valvulaires.
  • L’insuffisance cardiaque – Chez une personne en bonne santé, le cœur pompe environ 5 à 6 litres de sang par minute. Si une partie du sang retourne en arrière dans l’oreillette gauche, le cœur doit pomper plus, jusqu’à 10 à 15 litres par minute.
    Il en résulte une dilatation du ventricule gauche (insuffisance) et la perte d’élasticité cellulaire.
  • L’accident vasculaire cérébral – Le prolapsus de la valve mitrale peut provoquer la formation d’un caillot sanguin qui peut atteindre le cerveau.

Autres articles à lire

L’informatique intègre aussi les cabinets des ophtalmologues

Journal

Sténose valvulaire aortique chez les personnes âgées, symptômes et intervention

Irene

Radiographie du thorax, dent, pouls, poumons, coût et pendant la grossesse

Irene

Folliculite du cuir chevelu et des jambes, aisselles, barbe, décalvante

Irene

Comment augmenter le métabolisme, de base, pour maigrir

Irene

Herpès simplex, virus, bouton, symptômes et traitement

Irene