creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

Quelles sont les lésions pouvant toucher la moelle épinière ?

La moelle épinière fait partie des éléments les plus importants de l’organisme humain. Elle se charge de transmettre les informations nerveuses entre le cerveau et le reste du corps. Mais, il arrive que différentes maladies touchent cet organe ultrasensible. Découvrez dans la suite de cet article les lésions pouvant affecter la moelle épinière.

Le rétrécissement foraminal

Le rétrécissement foraminal est un des troubles les plus fréquents de la moelle épinière. Il se caractérise par une contraction du canal cervical. À la base de ce dysfonctionnement, les médecins évoquent souvent une dégénérescence des différentes cellules de la colonne vertébrale. En effet, en raison de l’âge avancé, d’une maladie, d’une mauvaise posture ou du port régulier de charges lourdes, la colonne finit par s’user. Cette usure entraine des lésions qui provoquent une diminution du canal rachidien central. Conséquence : la moelle épinière se comprime.

Mais, grâce à l’évolution de la science, il est aujourd’hui possible de soigner le rétrécissement foraminal. En effet, le traitement médical ayant démontré ses limites, la meilleure solution contre ce trouble est une intervention chirurgicale. Cette dernière permettra de lever la compression sur les tissus neurologiques.

La syringomyélie

La syringomyélie est une maladie se caractérisant par la formation de cavités, encore appelées « syrinx », à l’intérieur de la moelle épinière. Celles-ci provoquent des douleurs sévères, des troubles neurologiques, ainsi qu’une incontinence urinaire et/ou anale. Elles peuvent même entrainer un handicap moteur et sensitif, voire une perte d’autonomie. La syringomyélie touche généralement les personnes d’une trentaine d’années. Selon les médecins, elle peut être causée par une malformation congénitale communément appelée la malformation de Chiari. Cette pathologie peut aussi être la conséquence d’une anomalie de la neurulation, d’une compression post-traumatique du canal vertébral, ou plutôt du développement d’une tumeur intravertébrale. Pour soigner les formes les plus sévères de la syringomyélie, la solution ultime est un recours à un traitement neurochirurgical. Celui-ci permettra de rétablir l’écoulement du liquide céphalo-rachidien.

Autres articles à lire

Exercices pour le mal de dos, musculation, muscler, étirement, abdominaux

Irene

Salarié aidant : tout savoir sur le statut de ce proche

administrateur

Tout savoir sur la collecte médicale

Journal

Qu’est-ce qu’un calculateur DIY et comment s’en servir ?

Emmanuel

Rétinopathie diabétique, traitement et pronostic, injections, laser

Irene

Anévrisme de l’aorte abdominal, ascendante ou thoracique, symptomes et causes

Irene

Leave a Comment