creahi-aquitaine.org
Image default
Médicaments et Soins

Traiter la calvitie grâce aux greffes de cheveux

Perdre ses cheveux peut être un vrai complexe ! Si les femmes peuvent être concernées, il est vrai que la calvitie est surtout un problème masculin. Pour autant, ce n’est pas une fatalité ! Il est possible de lutter contre la calvitie grâce aux greffes de cheveux et aux nombreux progrès réalisés dans ce domaine.

La calvitie, définition

La calvitie ou alopécie est en fait une chute de cheveux, plus ou moins importante. Dans ce cas, les cheveux qui sont tombés ne repoussent pas et vous vous retrouvez alors avec des zones chauves sur le crâne. En France, de plus en plus de personnes sont touchées par la calvitie. Si les femmes et les personnes âgées peuvent être concernées, il est vrai que la calvitie est plutôt perçue comme un problème masculin.

Il existe différents types de calvitie :

  • l’alopécie cicatricielle, définitive, elle est provoquée par une inflammation du cuir chevelu ou un accident, notamment,
  • l’alopécie androgénétique, seul le dessus du crâne est touché,
  • l’alopécie de traction, qui touche plus souvent les femmes, elle est provoquée par des habitudes de coiffage qui endommagent les racines capillaires,
  • l’effluvium télogène, soit une chute de cheveux abondante, non localisée, qui peut durer entre 2 et 4 mois et est causée par le stress intense ou un accouchement,
  • la pelade, une maladie auto-immune qui provoque la chute des cheveux. C’est localisé et irréversible.

Sauf pour le cas de la pelade, qui est à part, aujourd’hui, la perte de cheveux et la calvitie ne sont plus des phénomènes inéluctables. Il est possible de contrer les effets de la chute de cheveux, avec des traitements médicamenteux par exemple. Cela a ses limites, en revanche. Toutefois, vous pouvez consulter un spécialiste capillaire ou un dermatologue qui pourra vous orienter vers un traitement efficace et qui peut vraiment faire la différence : il s’agit des greffes de cheveux.

Les greffes de cheveux pour traiter l’alopécie

Il existe plusieurs types de greffes de cheveux : les greffes FUT et les greffes FUE (les plus modernes). Ce sont des interventions chirurgicales qui font de plus en plus d’adeptes.

La greffe FUE

La greffe capillaire FUE (pour Follicular Unit Extraction) est la technique la plus avancée de ces dernières années en matière de greffes de cheveux. Le fonctionnement est simple à comprendre : des unités folliculaires sont prélevées sur toute la zone donneuse du crâne et sont ensuite réimplantées dans les zones dégarnies du crâne. Elle est considérée comme moins visible et donne un résultat vraiment naturel. Elle est parfaite pour traiter la calvitie partielle ainsi que la perte de densité de la chevelure. Les cicatrices sont invisibles et la cicatrisation se fait rapidement avec cette technique.

La greffe FUT

L’implantation capillaire FUT (Follicular Unit Transplantation), aussi appelée « bandelette » est une intervention qui consiste à prélever dans la couronne, la zone donneuse le plus souvent, une bandelette dans laquelle environ 3000 à 5000 greffons seront extraits pour ensuite être implantés dans la ou les zones dégarnies. Cela se fait cheveu par cheveu. La méthode existe depuis les années 1970 et est particulièrement efficace sur l’alopécie très prononcée.

Autres articles à lire

Quel traitement efficace contre le psoriasis ?

Journal

Comment bien choisir son tensiomètre ?

Emmanuel

Quelles sont les vertus de la consommation des fleurs de CBD 

Emmanuel

Leave a Comment