creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

Tout savoir sur la collecte médicale

Les déchets médicaux sont issus de l’activité liée aux soins prodigués en rapport avec les établissements hospitaliers. Les déchets issus des centres de vétérinaires ou de tatouages par exemple font partie du lot. Il existe une réglementation quant au suivi de la gestion et la destruction des déchets médicaux. Dans cet article nous vous invitons à découvrir ce côté pas toujours reluisant du monde médical.

Les différents types de déchets médicaux

Le sigle DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés) est celui qui est utilisé en France quand il s’agit de désigner ce qui concerne les déchets médicaux. Rendez-vous au dernier paragraphe de l’article pour en découvrir plus sur le concept DASRI. Les DASRI sont classés en deux groupes : les déchets sans risque direct, c’est dire potentiellement moins dangereux, comme les emballages par exemple, et ceux représentant un risque direct. Ce dernier groupe est subdivisé selon la provenance du déchet.

  • Les résidus d’origine animale (déjections, liquides internes, parties anatomiques retirées, cadavres d’animaux liés à la recherche expérimentale, etc.).
  • Les dispositifs usagers (seringues, compresses, etc.).
  • Les produits médicamenteux périmés.
  • Les réactifs utilisés en imagerie médicale, en laboratoire, des métaux comme le plomb ; utilisés pour contenir les rayons lors des irradiations et bien d’autres encore.

Comment s’effectue la collecte des DASRI ?

Représentant une menace potentielle pour le personnel de santé d’abord puis des patients, les DASRI se doivent d’être gérés avec précaution. Il existe une réglementation en vigueur à ce propos. En France, plusieurs sociétés de professionnels excellent dans la collecte des DASRI. Leur matériel de collection (Saniplast, cartons à aiguilles, fûts, etc.) doit répondre aux normes NF X 30-511 et ISO 23907. Ils sont formés à prendre en charge tout ce qui concerne les DASRI. Des déchets à haut risque jusqu’aux emballages en passant par les résidus laissés par les produits de beauté (pour les tatouages par exemple).

Autres articles à lire

Les avantages d’une assurance responsabilité civile pour un médecin

Emmanuel

Quand se rendre chez un dentiste ?

Journal

Huile Full Spectrum CBG/CBD

Emmanuel

Mutuelle santé pour les séniors : guide de choix

Journal

CBD en France : quels produits pour quelles utilisations ?

administrateur

Quelles informations faut-il avoir sur l’imagerie médicale 

Emmanuel

Leave a Comment