creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

Exanthème chez les enfants, scarlatine, sixième maladie, rubéole et varicelle

L’exanthème est un terme médical qui désigne une éruption cutanée étendue caractérisée par :

  • La peau rouge,
  • Des ampoules,
  • Des pustules,
  • Des vésicules.

Il est généralement associé à symptômes systémiques tels que :

  • La fièvre,
  • Le malaise,
  • Des maux de tête.

Il est généralement causé par une maladie virale contagieuse.
L’exanthème peut être provoqué par un médicament (en particulier les antibiotiques et les anti-inflammatoires), par exemple l’exanthème lichenoïde.

Cette éruption cutanée affecte souvent les enfants, mais elle peut également se produire chez les adultes.

Les causes de l’exanthème

L’exanthème est très fréquent chez les enfants et est généralement causé par les infections virales suivantes :

  1. La grippe saisonnière, y compris les maladies respiratoires ou la gastro-entérite ;
  2. La varicelle (qui provoque des pustules et des ampoules sur le tronc, le visage, les bras et les jambes) ;
  3. La rougeole ;
  4. La rubéole ;
  5. L’hépatite virale ;
  6. La cinquième maladie (mégalérythème épidémique) ;
  7. L’exanthème subitou roséole (la sixième maladie ) ;
  8. D’autres infections à adénovirus, au virus Coxsackie, etc.

L’exanthème peut aussi être causé par des bactéries ou d’autres maladies infectieuses, y compris :

  1. La pneumonie à mycoplasme,
  2. La maladie de Kawasaki,
  3. La rickettsiose,
  4. La variole ou petite vérole (actuellement, elle devrait être éradiquée grâce à la vaccination),
  5. La mononucléose infectieuse,
  6. La scarlatine (la deuxième maladie qui survient au niveau de l’aine et des aisselles, et se propage ensuite au visage, au tronc et aux membres),
  7. La méningococcémie,
  8. La maladie de Lyme (due à une piqûre de tique),
  9. Les infections due à la toxine du staphylocoque,
  10. Le syndrome du choc toxique (SCT) provoqué par le staphylocoque,
  11. Le syndrome du choc toxique streptococcique (SCTS),
  12. Chez les bébés, l’érythème toxique du nouveau-né peut se manifester : il s’agit de taches rouges tout à fait bénignes.

Les signes et les symptômes d’un exanthème 

Exanthème

La plupart des éruptions cutanées non spécifiques apparaissent sous forme de taches qui peuvent provoquer des démangeaisons mais ce n’est pas toujours le cas.
L’éruption est souvent étendue et peut l’être de façon plus marquée encore sur :

  • Le tronc,
  • Les extrémités du corps.

Dans la plupart des cas, avant que l’éruption cutanée ne se manifeste, les patients peuvent présenter des symptômes généraux tels que :

Ces signes et ces symptômes peuvent varier selon la cause de l’exanthème.
Les exanthèmes viraux provoquent souvent de petites épidémies car la contagion est importante chez les enfants.

L’exanthème urticarien

L’exanthème urticarien est une éruption cutanée composée de taches prurigineuses en relief qui se produisent dans  tout le corps et qui peuvent être provoquées par une réaction allergique.
Ce genre de réaction cutanée est appelé urticaire.

L’exanthème maculaire et maculo-papuleux

La rougeole

  • La rougeole est un exanthème morbilliforme causé par un virus à ARN qui appartient au genre Morbillivirus de la famille du paramyxovirus.
  • Sa période d’incubation est d’environ 10-12 jours.
  • La maladie commence par des symptômes tels que :
  • Le signe de Köplik est la présence de papules blanches ou grises sur la muqueuse buccale qui peuvent être visibles à la fin de la phase prodromique (la période d’incubation avant l’apparition de l’exanthème).
  • Environ 3-4 jours après les symptômes prodromiques (avant-coureurs), l’éruption typique de l’exanthème apparaissent avec :
    • Des taches sur le visage,
    • Des papules.
  • Au début, elle affecte :
    • L’arrière des oreilles,
    • La racine des cheveux.
  • Puis l’éruption se propage au reste du corps pendant en une période de quelques jours.
  • L’éruption disparaît généralement de la même façon qu’elle est apparue ; la peau a tendance à se gercer (desquamation furfuracée).
  • Actuellement, il n’existe aucun traitement antiviral spécifique pour la rougeole et le traitement est symptomatique.
  • Le fait le plus important est que le vaccin contre la rougeole est disponible depuis longtemps et rend ainsi la maladie facilement prévisible.

La rubéole

  • La rubéole (ou 3e maladie) est causée par un virus à ARN de la famille des Togaviridae.
  • Environ 40% à 50% des personnes infectées le deviennent de manière symptomatique, alors que les 50% à 60% restant n’ont pas de symptômes.
  • Après une période d’incubation de 2 à 3 semaines, les patients à l’état symptomatique présentent des symptômes prodromiques (avant-coureur) suivant :
  • L’exanthème apparaît après environ 2 à 5 jours et s’étend de la tête aux pieds.
  • L’exanthème est maculaire ou maculo-papuleux avec des taches de 2 à 3 mm qui ne sont pas confluentes (non superposées).
  • La lympho-adénopathie (les ganglions lymphatiques gonflés) symétrique est une caractéristique pathognomique (c’est-à-dire qui se produit seulement pour la rubéole et qui n’apparait pas pour les autres exanthèmes) et se produit généralement :
    • Derrière les oreilles,
    • Dans la région occipitale.
  • La rubéole est contagieuse à partir d’une semaine avant l’apparition de l’éruption cutanée jusqu’à 4 jours après sa disparition.
  • Si la rubéole survient pendant la grossesse, le bébé peut en garder des séquelles comme :
    • Des malformations congénitales,
    • Une naissance prématurée,
    • Une fausse couche.
  •  Les médecins conseillent à toutes les femmes de se faire vacciner contre cette maladie.

L’érythème infectieux (ou cinquième maladie)

L’érythème infectieux (ou cinquième maladie) est une maladie exanthématique infantile fréquente causée par le parvovirus B19 qui appartient à la famille des Parvoviridae. Le nom B19 vient du code avec lequel l’échantillon de sérum positif a été étiqueté lorsque le virus fut découvert. C’est le seul parvovirus directement lié à la maladie chez les humains.

Bien que le parvovirus puisse se produire de plusieurs façons, l’érythème infectieux est le plus fréquent.

Autres articles à lire

Pourquoi privilégier un hôpital privé pour ses soins médicaux ?

Journal

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

Journal

Quelle signification des pertes vaginales en fonction de la couleur ?

Emmanuel

Symptômes de l’ostéoporose et traitement, vitamine D, douleurs et risque fracturaire

Irene

Tendinite du tendon du long biceps de l’epaule, symptômes et traitement

Irene

Règles pendant la grossesse, premier mois, pilule,

Irene