creahi-aquitaine.org
Image default
Santé

L’ergothérapie, un atout pour améliorer votre qualité de vie

La qualité de vie est une notion essentielle dans notre société actuelle. Le bien-être et l’autonomie des individus sont au cœur des préoccupations de chacun. Pourtant, certaines personnes rencontrent des difficultés à accomplir les activités de la vie quotidienne en raison d’un handicap ou d’une maladie. C’est là qu’intervient l’ergothérapie, une discipline qui vise à favoriser l’autonomie et la participation des patients aux activités de la vie quotidienne.

Qu’est-ce que l’ergothérapie ?

L’ergothérapie est une profession paramédicale qui a pour objectif d’évaluer et de traiter les personnes présentant des difficultés à réaliser leurs activités quotidiennes. Pour ce faire, l’ergothérapeute prend en compte les capacités physiques, cognitives et psychosociales de chaque individu, ainsi que son environnement social et matériel.

Cette discipline s’appuie sur différentes approches thérapeutiques, telles que le renforcement musculaire, la réadaptation fonctionnelle, les aides techniques, ou encore l’aménagement du domicile. L’objectif étant de permettre au patient de retrouver une meilleure autonomie et donc une meilleure qualité de vie.

Pourquoi avoir recours à l’ergothérapie ?

Les raisons pour lesquelles une personne peut consulter un ergothérapeute à Paris, par exemple, sont variées :

  • Un handicap moteur, sensoriel ou intellectuel
  • Une maladie chronique ou dégénérative (ex : sclérose en plaques, Parkinson)
  • Des difficultés liées au vieillissement
  • Des troubles psychiques (dépression, anxiété, burn-out…)

L’ergothérapie est donc adaptée à de nombreux profils et permet d’améliorer la qualité de vie des patients en les rendant plus autonomes dans leur environnement quotidien.

Comment l’ergothérapie favorise-t-elle l’autonomie ?

Évaluation des besoins du patient

La première étape du processus ergothérapique consiste en une évaluation approfondie des capacités et des difficultés du patient. L’ergothérapeute va ainsi observer et analyser les gestes et les mouvements réalisés lors des activités de la vie quotidienne, comme se nourrir, s’habiller, se déplacer ou encore communiquer.

Cette évaluation permet d’établir un bilan fonctionnel et de déterminer les objectifs de traitement en accord avec les souhaits et les besoins du patient. Le professionnel pourra alors proposer des solutions adaptées pour aider le patient à surmonter ses difficultés.

Réadaptation fonctionnelle

En fonction des besoins identifiés lors de l’évaluation, l’ergothérapeute va mettre en place un programme de réadaptation fonctionnelle, qui vise à travailler sur les fonctions altérées du patient. Cela peut passer par des exercices de renforcement musculaire, des séances de rééducation pour améliorer la mobilité articulaire, ou encore un travail sur l’équilibre et la coordination.

Ces séances de réadaptation ont pour but de permettre au patient de retrouver une meilleure autonomie dans les gestes du quotidien, tout en préservant sa sécurité et son confort.

Mise en place d’aides techniques

Le matériel adapté peut grandement faciliter la réalisation des activités de la vie quotidienne pour les personnes en situation de handicap ou de dépendance. L’ergothérapeute est ainsi à même de conseiller et d’accompagner le patient dans le choix des aides techniques les plus appropriées à sa situation.

Il peut s’agir d’objets tels que des cannes et déambulateurs, des fauteuils roulants, des aides pour la préhension (couverts adaptés, pinces…), ou encore d’aménagements spécifiques du domicile (rampe d’accès, barres d’appui, siège de douche…).

Adaptation de l’environnement

Enfin, l’ergothérapie prend également en compte l’environnement de vie du patient et vise à l’adapter pour favoriser son autonomie. Cela peut se traduire par des conseils sur l’aménagement du domicile, des ajustements au niveau du poste de travail, ou encore la mise en place de routines facilitant la vie quotidienne.

L’objectif étant toujours de permettre au patient de vivre de manière la plus autonome possible, tout en minimisant les risques et les contraintes liés à sa situation.

Autres articles à lire

Cancer de la thyroïde, symptômes, causes, stade 4

Irene

IRM, comment ça marche épaule, prostate et genou,

Irene

Règles pendant la grossesse, premier mois, pilule,

Irene

Inflammation du tendon du quadriceps ou tendinite, causes et symptômes

Irene

Les avantages de la cigarette électronique sur la santé : une meilleure alternative au tabac ?

administrateur

Tout savoir sur le tensiomètre : un allié pour surveiller votre santé cardiovasculaire

administrateur